Bienvenue sur le site des CEMEA AUVERGNE
Vous êtes ici : Accueil » Dans et autour de l’école » Prise de position du Collectif des Associations Partenaires de l’École (...)

Prise de position du Collectif des Associations Partenaires de l’École Publique

D 12 octobre 2012     H 17:47     A Isabelle Wattenne     C 0 messages


Refonder l’école, et toute l’éducation de la jeunesse

http://collectif-cape.fr

Après la remise du rapport de la concertation et le discours du Président Hollande, les associations du CAPE réagissent. Nous prendrons part à cet ambitieux projet en veillant à sa cohérence éducative, essentielle à la formation de futurs citoyens.

Les associations du CAPE ont activement participé aux divers ateliers de la concertation pour la refondation de l’école. Nous avons eu bien des occasions d’insister sur les thèmes qui nous sont chers : la prise en compte de tous les partenaires dans l’éducation des enfants, par exemple dans la réflexion sur les temps éducatifs ou sur la formation des enseignants ; l’importance des approches coopératives dans les apprentissages et l’éducation à la citoyenneté ; la nécessité de reconsidérer les contenus d’enseignement pour préparer des citoyens éclairés et actifs.

Le discours tenu par le président de la République à la Sorbonne le mardi 9 octobre, à la suite du rapport proposé à l’issue de cette concertation, a bien pris en compte la richesse de ces échanges, en en tirant de nombreuses pistes qu’il reste à confirmer et mettre en œuvre. Nous partageons l’ambition de refonder l’école, et apprécions la priorité affirmée par le nouveau gouvernement en faveur de l’éducation de la jeunesse. Nous partageons également la préoccupation d’avoir une école juste et bienveillante, pour que tous les enfants et adolescents avec leur singularité puissent y progresser sereinement et y vivre ensemble.

Pour nous, refonder l’école signifie en particulier lui donner toute sa place dans la cohérence éducative essentielle à la formation des futurs citoyens. Nos associations ont toujours œuvré à créer du lien entre l’école et son environnement, à affirmer des valeurs fortes comme l’éducabilité de tous les enfants, à mettre en œuvre et à diffuser les pratiques pédagogiques les plus favorables aux apprentissages. Nous sommes convaincus que les futures Écoles supérieures du professorat et de l’éducation auraient beaucoup à gagner à l’apport de l’expérience de nos mouvements. Nous sommes disponibles pour participer à la mise en place des différents temps éducatifs, avec, à l’échelle de la journée, des modalités d’encadrement des élèves qui ne se réduisent pas à quelques heures de cours scolaires, d’une ou deux heures pour les devoirs à l’école, avant le retour à la maison. Il nous parait indispensable que le temps scolaire soit mieux réparti, indispensable également qu’il soit mieux articulé avec d’autres temps éducatifs, à l’échelle de la journée, de la semaine comme de l’année.

C’est pourquoi, nous prendrons une part active à la nouvelle étape, annoncée par le Ministre, de consultation des différents partenaires de l’école.
Le collectif Cape

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message